Ombre portée, sculpteur de lumière
Dans son atelier à Paris, Ombre Portée invente, crée et réalise des sculptures lumineuses sur mesure.
Créations hors normes, atypiques et intemporelles, parfois monumentales,
pièces uniques ou éditions limitées : ces ouvrages d’art et de métier sont
le fruit  de la rencontre heureuse entre une architecture, le désir du commanditaire
et l’imagination, le savoir-faire d’une équipe de professionnels,
orfèvres de la matière-lumière.
Reflets, chatoiements, découpes et vibrations dansantes sur les murs :
ces sculptures vouées aux jeux subtils de l’ombre et de la lumière racontent
une histoire unique  et intense. Une histoire de la matière, d’énergie
inventive et d’intelligence de la main.

Le modelage du désir

Le projet s’ébauche grâce à l’écoute attentive de la demande du client,
qu’elle soit encore floue ou déjà structurée. Il se nourrit de curiosité,
de l’étincelle des échanges, de la conjugaison d’un
décor, d’une envie de lumière et de l’univers créatif d’Ombre Portée.

Le façonnage de l’idée

Le désir fondateur prend formes, sur le papier, croquis après croquis, à travers
un foisonnement de lignes et d’esquisses qui font jaillir les premiers motifs,
les premières images et sensations
lumineuses.

L’invention du réel

Chaleur dorée et chatoiement du laiton, reflets soyeux ou vernissés du verre,
explosion aérienne des diffusants… les matières se déclinent, entre matité et brillance,
éclats métalliques et effets translucides. L’ouvrage prend corps, mais cherche encore
l’équilibre de ses proportions et l’harmonie de ses volumes. Une maquette et une modélisation
sur logiciel permettent de visualiser la sculpture dans son futur écrin.

L’assemblage de la sculpture

Dans l’atelier, l’équipe se relaye et les gestes s’enchaînent  – chorégraphie chaque fois
réinventée au service du projet unique – pour entremêler, structurer, enrouler, souder,
façonner le volume… Brasure, filetage, découpe, patine : chaque détail, chaque système
est repensé pour sublimer l’idée originale.

La mise en lumière

Subtile résonance entre les motifs, les matériaux et les contraintes et normes techniques,
la pose des sources lumineuses, le plus souvent des LEDs, plus douces pour l’environnement,
transforme l’ouvrage en un objet poétique caractérisé par sa légèreté, sa fluidité de forme
et de transparence.